Éric Fournier, professeur, université de West Chester, USA

eric fournierQuébécois d’origine, Éric Fournier a fait des études d’histoire ancienne et d’études classiques, avant de compléter sa thèse de doctorat sur Victor de Vita et la « persécution » vandale: interprétation de l’exil dans l’Antiquité tardive (université de Californie, Santa Barbara, 2008). Il enseigne l’histoire ancienne et médiévale à l’université de West Chester (Pennsylvania, USA) depuis 2008. En congé sabbatique pour l’année scolaire 2015-2016, il révise sa thèse pour publication sous le titre de Victor de Vita and the Vilification of the Vandals: The Rhetoric of Persecution in Late Antique Africa (Victor de Vita et le dénigrement des Vandales : rhétorique de la persécution dans l’Afrique de l’Antiquité tardive).

Les relations entre évêques et pouvoir séculier (IVe-VIIe siècle) constituent le thème principal de ses recherches qui s’intéressent particulièrement aux transformations du concept de persécution dans le monde chrétien de l’Antiquité tardive. D’où son intérêt pour la période vandale, décrite par Victor de Vita, la source principale de nos connaissances pour ce pan de l’histoire de l’Afrique du Nord (429-484), comme une persécution aussi brutale que cruelle. L’étude des relations entre empereurs romains et évêques au IVe siècle cependant, montre que l’exil, la mesure de discipline la plus utilisée par les rois vandales à l’encontre des évêques africains, était la norme depuis Constantin. Ses travaux visent donc à démontrer, d’une part, que la politique religieuse vandale poursuivait la politique religieuse des empereurs romains chrétiens auxquels ils succédèrent. D’autre part, il démontre et analyse les stratégies littéraires et rhétoriques utilisées par Victor de Vita pour présenter les Vandales comme ennemis des Romains et des Chrétiens, afin d’ériger des frontières identitaires rigides dans un monde où les identités étaient de plus en plus fluides et perméables. (Voir sa fiche sur le site du Craham)

Éric Fournier sera présent à l’université de Caen en tant que chercheur invité du 25 janvier 2016 au 26 février 2016. Rendez-vous:

  • le 12 février 2016 : « Genre littéraire et stratégies rhétoriques de Victor de Vita », séminaire du Craham sur les ‘Actualités de la recherche internationale sur l’Afrique Vandale’
  • le 26 février 2016 : « Les silences d’Ammien Marcelliln et de Victor de Vita : témoins de la polarisation religieuse dans l’Antiquité tardive », journée d’études organisée par le Craham, Les silences de l’historien.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.