Allocations doctorales (juillet 2016)

Louis Chevalier, « De antiquis Benedictinorum ritibus : la liturgie bénédictine en Normandie (XIe–XVs.).  Étude comparative des ordinaires liturgiques normands »

Dir. Véronique Gazeau et Catherine Jacquemard, allocation d’État.

Au cours d’une thèse intitulée « De antiquis benedictinorum ritibus : la liturgie bénédictine en Normandie (XIe-XVe siècles). Étude comparative et édition numérique de cinq ordinaires liturgiques anglo-normands », Louis Chevalier cherchera à établir quelles traditions liturgiques bénédictines furent présentes au Moyen Âge dans le monde monastique anglo-normand. Il étudiera d’une manière plus particulière la liturgie issue de la réforme monastique de Guillaume de Volpiano. Ses résultats de recherche seront exploités et présentés dans l’édition numérique de cinq ordinaires, et dans un catalogue de pièces liturgiques. Il espère éclairer, de cette manière, notre connaissance de la liturgie bénédictine, pan important de l’histoire monastique.

Thomas Vergine, « Morphogenèse et évolution des agglomérations d’origine castrale dans le nord de la Bourgogne ducale (bailliages d’Auxois et de la Montagne) entre le Ve et le XVs. »

Dir. Luc Bourgeois, allocation d’État.

L’étude archéologique des agglomérations secondaires médiévales est un thème de recherche relativement récent (début des années 1980). Or, pour la Bourgogne, on ne décompte aucune étude concrète sur ce sujet et cette thèse vise à remédier en partie à cette lacune en étudiant les agglomérations issues d’un château entre le Xe et le XIIIe s. en considérant leur formation puis leur évolution jusqu’à la fin du Moyen Âge ainsi que les antécédents à celles-ci au cours du haut Moyen Âge. Cette étude, qui s’appuie indifféremment sur des sources planimétriques, archivistiques et archéologiques, s’intéresse à ces agglomérations dans une approche individuelle puis comparative pour définir des caractéristiques générales, ainsi que les acteurs et les facteurs à l’origine de ces pôles urbains qui ont largement contribué à structurer l’espace régional actuel.

Julia Pacory, « Origines, santé et alimentation d’une population antique et médiévale. Étude de la population issue de la nécropole “Michelet” de Lisieux (IVe-IXs., Calvados). Analyse diachronique des pratiques funéraires et des conditions de vie, du statut social et de l’origine des individus, à partir d’analyses isotopiques et d’un bilan bucco-dentaire »

Dir. Christine Delaplace, allocation régionale.

Cette étude vise à améliorer les connaissances et l’analyse de la population archéologique du site de Lisieux « Michelet » (IVe-IXe s.). Cas rare et exceptionnel en France, ce site antique, qui a été fouillé exhaustivement, bénéficie d’une documentation de terrain de qualité et d’une bonne conservation osseuse. L’objectif de ce travail est de déterminer le régime alimentaire et les conditions de vie des populations antiques et médiévales en Normandie, et de mieux appréhender les mouvements migratoires de ces périodes. Cette étude s’effectuera par une reprise des données disponibles et par leur actualisation grâce à de nouvelles méthodes anthropologiques plus fiables et plus précises (cémentochronologie pour l’estimation de l’âge et diagnose sexuelle probabiliste pour la détermination du sexe). Une reprise des données taphonomiques, non exploitée pour le moment, sera également entreprise. Plusieurs méthodes d’analyses seront employées : paléopathologie, analyses bucco-dentaires et isotopiques. Les analyses isotopiques (analyse chimique permettant de reconstituer les régimes alimentaires des populations anciennes) pourraient être effectuées en collaboration avec l’université de Durham dans le cadre d’une ­co-tutelle de thèse, actuellement en projet.

Comment citer cet article : Craham, « Allocations doctorales (juillet 2016) », dans Les Échos du Craham, 11/07/2016, [en  ligne] https://craham.hypotheses.org/473, consulté le 01/06/2020, ISSN : 2552-3139.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.