Le dépôt monétaire de Plozevet (Finistère) (terminus post quem 1692) étudié au Craham

En 2019, des travaux de restauration menés sur un bâtiment attenant à un manoir ont permis la découverte d’un double dépôt monétaire. Celui-ci, déclaré en gendarmerie puis au Service régional d’archéologie de Bretagne, a été confié pour étude au service de numismatique du Craham en 2020-2021. En parallèle, le SRA a prescrit un diagnostic, en étroite collaboration avec l’Inrap et le Craham, sur le lieu de découverte afin de mieux connaître le contexte d’enfouissement.

Réparties dans deux boîtes dissimulées dans deux caches maçonnées, les 239 monnaies sont toutes des monnaies d’or françaises du XVIIe s. : écus d’or, demi-louis d’or, louis d’or et doubles louis d’or. Les monnaies les plus récentes datent de 1692, et la plupart sont déjà bien documentées. On notera toutefois la présence d’un exceptionnel double louis d’or frappé à 120 exemplaires, et qui est unique à ce jour (fig. 1).

Fig. 1 : Royaume de France, Louis XIV, double louis d’or aux huit L (1646, Dijon)

Ce dépôt monétaire est un témoin des comportements individuels face aux réformes monétaires mises en œuvre dans le royaume depuis 1689. Il contient des monnaies anciennes, qui n’ont plus cours, et des monnaies récentes, refrappées, dont la circulation est autorisée (fig. 2). Deux ans après le début de la réforme, le propriétaire de ce dépôt conservait encore un grand nombre de monnaies d’or démonétisées, ce qui signale une probable défiance envers les réformes monétaires en cours.

Fig. 2 : L’ancien type monétaire « aux huit L » (à g.) et le nouveau « à l’écu » (à dr.). Au centre, une monnaie refrappée : on distingue sous l’écu les restes des huit L

Fig. 2 : L’ancien type monétaire « aux huit L » (à g.) et le nouveau « à l’écu » (à dr.). Au centre, une monnaie refrappée : on distingue sous l’écu les restes des huit L

Le « trésor » de Plozevet, découvert fortuitement, a été déclaré comme il se doit par les inventeurs. Son étude en cours nous éclairera un peu plus sur l’archéologie des dépôts monétaires.

Comment citer cet article : Thibault Cardon, « Le dépôt monétaire de Plozevet (Finistère) (terminus post quem 1692) étudié au Craham », dans Les Échos du Craham, 145/12/2021, [en  ligne] https://craham.hypotheses.org/3401, ISSN : 2552-3139.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search