Zoomathia : un groupement de recherche international (GRDI) sur l’histoire des savoirs zoologiques

logo-zoomathiaLe GDRI Zoomathia (2014-2017), est un projet qui vise l’étude de la constitution et de la transmission des connaissances zoologiques de l’Antiquité au Moyen Âge. Son réseau réunit 18 équipes (France, Italie, Belgique, Grande-Bretagne, Allemagne, USA), impliquant des chercheurs antiquisants et médiévistes, historiens et philologues, mais aussi des archéozoologues (Musée national d’histoire naturelle, MNHN, Paris) et le laboratoire d’informatique I3S (Nice). Le porteur du projet est Arnaud Zucker, professeur de langue et littérature grecques à l’université de Nice et membre du laboratoire CEPAM.

Le Craham est partenaire officiel du GDRI, à travers le projet Ichtya, dont l’objectif est la publication papier et en ligne de traités médiévaux sur les poissons et des animaux marins, en collaboration avec le Pôle numérique de la MRSH de Caen (C. Jacquemard, M.-A. Lucas-Avenel, B. Gauvin, T. Buquet, M. Bisson et P.-Y. Buard).

Zoomathia vise d’abord à constituer, structurer et coordonner un réseau de chercheurs travaillant sur l’histoire de savoirs zoologiques, et à établir une synergie des recherches qui sont menées souvent de manière isolée ou ponctuelle. Zoomathia est donc d’abord un lieu de rencontre, organisant journées d’études et participations à des colloques internationaux. Zoomathia organise notamment un colloque intitulé Problématiques éthologiques dans les documents antiques et médiévaux au sein du congrès du CTHS qui aura lieu à Rouen en avril 2016.

Visualisation des zoonymes traités dans l’Hortus sanitatis, de leur importance relative et de leur distribution par citation, paragraphe et chapitre.

Visualisation des zoonymes traités dans l’Hortus sanitatis, de leur importance relative et de leur distribution par citation, paragraphe et chapitre. Chaque nom d’animal est relié aux citations dans lesquels il apparaît, chaque citation est reliée à son paragraphe, et chaque paragraphe à son chapitre (Dhouib et al. 2014, fig. 8, p. 67). LAT.hs.4.14.2.cit4 signifie : Latin, Hortus sanitatis, livre 4 (De piscibus), chapitre 14, paragraphe 2, citation 4. Ici, le chapitre 14 traite de la baleine, la citation 4 du paragraphe 2 évoque la respiration des dauphins et des baleines, en citant Pline (ces animaux n’ont pas de branchies et respirent par un évent). Sur le schéma (à gauche), LAT.hs.4.14.2.cit4 est donc relié à balaena (couleur bleue) et à delphinus (rouge) (voir ce passage dans l’édition en ligne du Hortus sanitatis

Zoomathia ne se contente pas d’être un lieu de rencontre et de réflexion. C’est aussi un espace d’expérimentation autour des sources numérisées de la zoologie ancienne. Grâce notamment au partenariat avec le laboratoire d’informatique I3S, l’utilisation des « Digital humanities » permet de mieux exploiter les textes encodés en XML-TEI en utilisant les possibilités du web sémantique. Il s’agit, par exemple, d’avoir une vue plus précise, chiffrée et visualisable, du travail de compilation des auteurs d’histoire naturelle (quelles sont les autorités les plus citées ? dans quel contexte ? à propos de quelles espèces ?), permettant ainsi de faire une observation plus concrète de la transmission des savoirs zoologiques. Des expérimentations ont notamment été faites sur le  De piscibus de l’ Hortus sanitatis publié par le Craham en 2013 (Tounsi et al. 2015 ; Dhouib et al. 2014). (Voir figure 1, tirée de Dhouib et al. 2014.)

Un autre chantier important vise à constituer un thesaurus de zoologie ancienne, regroupant les noms des animaux et leur description anatomique, mais aussi les activités humaines (chasse, pêche, etc.) et l’utilisation des animaux (médecine, alimentation, etc.). Ce thesaurus est enrichi par l’annotation de textes zoologiques anciens (Histoire naturelle de Pline). Il servira à indexer automatiquement d’autres textes, permettant d’aboutir à terme à la constitution d’un vaste corpus de sources zoologiques annotées, qui seront finement interrogeables par les outils du web sémantique.

Encodage XML-TEI du De piscibus du Hortus sanitatis (passage sur la baleine et le dauphin, chapitre 14, fin du paragraphe 2).

Encodage XML-TEI du De piscibus du Hortus sanitatis (passage sur la baleine et le dauphin, chapitre 14, fin du paragraphe 2).

Au sein du GDRI Zoomathia, l’alliance de l’érudition philologique et des techniques numériques les plus modernes va donc permettre de mieux connaître les mécanismes de la transmission des savoirs zoologiques. Les chercheurs du Craham au sein d’Ichtya, par leurs éditions de traités médiévaux sur les poissons, appuyés par la MRSH, y sont pleinement impliqués ; d’abord créateurs de contenus indexés servant à constituer un thesaurus et des méthodes expérimentales d’indexation, ils bénéficieront ensuite de ces outils pour pré-indexer leurs éditions en cours, puis pour extraire des connaissances relatives à la transmission des textes, à l’histoire des noms des poissons, des synonymes zoologiques, etc.

Liens

Articles cités


Thierry Buquet (Ifpo)
Thierry Buquet est ingénieur de recherche CNRS en analyse de sources au Craham.
Page personnelle : http://www.unicaen.fr/crahm/spip.php?article927

Comment citer cet article : Thierry Buquet, « Zoomathia : un groupement de recherche international (GRDI) sur l’histoire des savoirs zoologiques », dans Les Échos du Craham, 20/12/2015, [en  ligne] https://craham.hypotheses.org/338, consulté le 23/09/2018, ISSN : 2552-3139.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.