Blazej Stanislawski (Académie des Sciences de Pologne) accueilli au Craham

Błażej (Blaise) Stanisławski est un archéologue à l’Institut d’archéologie et d’ethnologie de l’Académie polonaise des sciences et maître de conférences à l’Université de Wrocław à l’Institut d’études classiques, méditerranéennes et orientales. Il est spécialiste de l’archéologie du haut Moyen Âge, des études scandinaves, vikings et slaves et des études byzantines. Il s’intéresse à l’importance des grandes voies de communication et de commerce dans le cadre du processus d’émergence de la civilisation médiévale. Pendant de nombreuses années, il a dirigé des fouilles à Wolin, connue dans les sagas scandinaves sous le nom de Jomsborg. Depuis de nombreuses années, il mène des fouilles dans le port byzantin près de Constantinople dans le cadre de ses études sur « la voie des Varègues aux Grecs ». Il étudie également les contacts entre les communautés européennes et celles des émirats samanides en Asie centrale le long de la route de la Volga. Certaines de ces recherches seront présentées lors d’un séminaire du Craham, le 26 novembre 2021.

Il participe également à des recherches sur la période normande en Sicile.  Elles sont principalement axées sur le complexe architectural et archéologique d’Altavilla Milicia situé sur la côte nord de la Sicile. Altavilla est proche de deux importants centres culturels normands, Palerme et Cefalù. L’élément principal du complexe est constitué par les ruines de l’église et de la tour normandes. L’église est l’une des deux plus anciennes fondations ecclésiastiques en Sicile pendant la période normande. Il est donc très probable que les plus anciens établissements et objets architecturaux aient été modelés sur ceux que les nouveaux-venus connaissaient dans leur Normandie natale. Les résultats des recherches préliminaires sur l’église d’Altavilla Milicia indiquent qu’un modèle possible pourrait être l’église de Saint-Céneri-le-Gérei dans le département de l’Orne, en Normandie. Les fouilles menées par l’équipe polonaise ont couvert l’intérieur de l’église et la zone autour de celle-ci. Elles ont permis de découvrir le cimetière, qui comptait 29 sépultures contenant des squelettes. Les études anthropologiques des restes humains ont montré que sont enterrées là des personnes qui sont anthropologiquement très différentes de la population sicilienne locale. Leurs caractéristiques indiquent qu’il pourrait s’agir des restes de visiteurs venus d’Europe du Nord (Normandie ?).

L’objectif du projet mené par Błażej Stanisławski à l’Université de Caen Normandie cette année est d’étudier les potentielles influences normandes du Nord de la France sur le complexe de peuplement normand d’Altavilla Milicia. La recherche se concentrera sur les questions suivantes :

  1. examen des influences normandes des régions de Normandie sur l’organisation spatiale de l’établissement d’Altavilla Milicia (le complexe formé par l’église, le cimetière et la tour) ;
  2. examen des influences normandes sur la disposition spatiale, l’architecture et la construction de l’église ; 
  3. examen des influences normandes des régions du nord de la France sur le rite funéraire enregistré dans le cimetière d’Altavilla Milicia.

Błażej Stanisławski est l’auteur et le co-auteur de six livres.

Błażej Stanisławski is an archaeologist employed in the Institute of Archaeology and Ethnology Polish Academy of Sciences and lecturer at the University of Wrocław in the Institute of Classical, Mediterranean and Oriental Studies. He is a specialist in the early middle age archaeology, Scandinavian, Viking and Slavonic studies and Byzantine studies. He is interested in the importance of the great communication and trade routes for the process of the emergence of medieval civilisation. For many years he conducted excavation research in Wolin, known from Scandinavian sagas as Jomsborg. For many years he has been conducting excavation research of the Byzantine port near Constantinople as part of his studies of the route from the Varegians to the Greeks. He studies contacts between European and Samanid emirate communities in Central Asia along the Volga route too. Some of these researches will be presented in a seminar of the Craham, 26 november 2021.

He is also involved in research on the Norman period in Sicily.  They are mainly focused on research the architectural and archaeological complex of Altavilla Milicia situated on the northern coast of Sicily. Altavilla is adjacent to two important Norman cultural centers in Palermo and Cefalu. The main element of the complex are the ruins of the Norman Church and tower. The church is one of the two oldest ecclesiastical fundations in Sicily during the Norman period. It is therefore very likely that the oldest settlements and architectural objects were modeled on settlements and architectural objects, known to them from their native Normandy. The results of preliminary research on the search for patterns for the church in Altavilla Milicia indicate that such pattern could be presented by the church of Saint-Céneri-le-Gérei in St. Céneri in the Orne, department in Normandy. The excavations carried out by the Polish team covered the area of the interior of the church and the area around it. As a result, the cemetery was discovered, hiding 29 skeleton burials. Anthropological studies of human remains showed that buried there are people who are anthropologically significantly different from the local Sicilian population. Their features indicate that these may be the remains of visitors from northern Europe (Normandy?). The aim of the project held by Błażej Stanisławski at the University of Caen this year is to study potential Norman influences from northern France on the Norman settlement complex at Altavilla Milicia. Research will focus on the following issues:

  1. examination of the Norman influences from the areas of Normandy on the spatial organization of the settlement in Altavilla Milicia (the complex formed by the church, cemetery and tower);
  2. examination of the Norman influences on the spatial layout, architecture and construction of the church;
  3. examination of Norman influences from the areas of northern France on the funeral rite registered in the cemetery in Altavilla Milicia.

 Błażej Stanisławski is the author and co-author of six books.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search