[Carnet Mondes normands médiévaux] Compte-rendu de la soutenance de Stephen Lewis « Vikings in Aquitaine and their connections, ninth to early eleventh centuries »

Victor Barabino et Hugo Fresnel, Compte-rendu de la soutenance de Stephen Lewis « Vikings in Aquitaine and their connections, ninth to early eleventh centuries », dans Mondes normands médiévaux, 6 octobre 2021, [en ligne] https://mnm.hypotheses.org/4441.

Le 10 juin 2021 à l’université de Caen Normandie, Stephen Lewis a soutenu sa thèse intitulée « Vikings in Aquitaine and their connections, ninth to early eleventh centuries » devant un jury composé d’Alban Gautier, Professeur d’histoire médiévale à l’université de Caen Normandie, président du jury ; Pierre Bauduin, Professeur d’histoire médiévale à l’université de Caen Normandie (directeur de la thèse) ; Lesley Abrams, Professeur émérite d’histoire médiévale à l’université d’Oxford (rapporteure) ; Isabelle Cartron, Professeur d’histoire et d’archéologie médiévale à l’université de Bordeaux Montaigne (rapporteure) ; Martin Aurell, Professeur d’histoire médiévale à l’université de Poitiers et Luc Bourgeois, Professeur d’archéologie médiévale à l’université de Caen Normandie.

Le président du jury ouvre la séance à 14h00.

Le candidat, qui s’exprime en anglais, commence par remercier son directeur de thèse, le jury et les membres de son comité de suivi. Il se présente ensuite lui-même : ancien homme d’affaires, son intérêt pour l’histoire remonte à plus de cinquante ans et à ses origines familiales.

Sa recherche s’est donnée deux objectifs. Premièrement, il s’agit d’analyser l’Aquitaine et ses connexions multiples avec le monde viking, qui représentent un « trou noir » de l’historiographie. Deuxièmement, la thèse vise à analyser les activités des hommes du Nord en Aquitaine, notamment en s’interrogeant sur le caractère durable, ou non, de leur implantation dans la région. Le candidat poursuit par une présentation de sa méthodologie. Celle-ci repose sur une « approche spatio-temporelle », fondée avant tout sur l’établissement des faits du point de vue chronologique et géographique. Sa méthodologie comprend également une confrontation des différents points de vue historiographiques sur les hommes du Nord en Aquitaine, y compris la Gascogne.

Lire la suite sur le carnet Mondes normands médiévaux


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search