Départ à la retraite de Marie-Noëlle Leroy, secrétaire-gestionnaire du Craham

Cette fin d’année universitaire sonne d’une façon particulière pour nous tous au sein du Craham. En effet, à compter de ce 1er juillet, Marie-Noëlle Leroy, secrétaire-gestionnaire CNRS de notre unité, nous quitte pour une retraite bien méritée. À cette occasion, l’idée a germé de préparer, avec quelques collègues, ce billet en son honneur et célébrer ainsi une carrière bien remplie et un passage très remarqué au sein de notre laboratoire.

J’ai donc contacté les collègues les plus proches de Marie-Noëlle afin que nous rédigions ensemble un texte à l’aide d’un document partagé. Je pensais alors, peut-être un peu naïvement, que ce texte prendrait forme assez rapidement, mais il n’en fut rien. Non que les collègues n’aient pas participé, au contraire, mais là où j’attendais un texte structuré, j’ai obtenu un déferlement d’anecdotes et de mots tous les plus adorables les uns que les autres, très difficiles à publier ici même en l’état. Avant de me contenter d’en résumer la teneur, je vais présenter de façon non exhaustive la carrière de Marie-Noëlle.

Après avoir travaillé quinze ans dans une société d’impression et d’édition, elle a occupé, à partir de 1998, diverses fonctions comme agente administrative contractuelle dans plusieurs services et laboratoires de l’université de Caen Normandie – dont deux années au laboratoire Greyc (UMR 6072) entre 2000 et 2002. Titularisée par concours interne en 2003 comme adjointe technique CNRS, elle est rattachée au laboratoire Crisco (à l’époque UMR 6170). Elle intègre le Craham en 2008, pour assister la gestionnaire, Marcelle Denis.

Comme dans tous les laboratoires de recherche, le secrétariat est un pivot irremplaçable pour l’ensemble des membres comme pour les étudiants. Le lieu de passage obligé de chacun (parfois au détriment de la concentration des secrétaires…) et celui où se résolvent les nombreux problèmes pratiques qui se posent au quotidien, mais aussi celui où nombre d’entre nous passent du temps à exposer leurs petits soucis tant professionnels que personnels. Marie-Noëlle a su trouver sa place au sein du secrétariat et de l’unité en général, ce qui, soyons honnêtes, n’a pas été facile au tout début. Les choses étant ce qu’elles sont, la force des habitudes et les liens importants que nous avions tissés avec la secrétaire n’ont pas facilité son intégration. Pour autant, petit à petit, elle a su gagner le cœur des uns et des autres, qu’ils soient enseignants-chercheurs, personnels de soutien à la recherche, titulaires comme contractuels ou encore étudiants. Ses responsabilités au sein du laboratoire sont allées grandissantes, ce qui a entraîné une évolution de son statut professionnel. En effet, Marie-Noëlle a été promue technicienne de la recherche du CNRS en 2013, puis technicienne de classe supérieure en 2018. Confrontée au départ de notre secrétaire Marcelle Denis en 2014, appelée dans un autre service, la direction du Craham lui confia la responsabilité du secrétariat, charge dont elle a su prendre la mesure. Par la suite, elle a accueilli tour à tour dans le service Arlette Hélard puis Magali Lepley, cette dernière étant toujours aujourd’hui co-secrétaire-gestionnaire du laboratoire.

Il est également difficile de passer outre, tant cela a été rappelé dans la majorité des messages, du caractère bien trempé de Marie-Noëlle (qu’elle ne m’en tienne pas rigueur !). Mais tous ont rendu hommage à son énergie et à sa bonne volonté, malgré les petites râleries et les désaccords occasionnels qui sont le sel de la vie quotidienne au bureau.

Pour autant, c’est sur sa bonne humeur, sa propension à aider et à expliquer les choses que nous nous retrouvons tous. Parmi les petits mots des collègues, je pourrais citer : « merci pour son aide pour les dossiers administratifs pas toujours simples à suivre et à remplir et pour lesquels tu n’hésitais pas à solliciter aide et conseils auprès des collègues du CNRS ou des services de l’université jusqu’à ce que le ou les problèmes soulevés soient résolus » ; « Toujours disponible pour s’occuper d’un nouvel ordre de mission, rappeler inlassablement quelles étaient les pièces nécessaires au remboursement des frais, prendre les informations pour des inscriptions à des colloques, tenir les comptes de Biblissima… » ; « Toujours de la vie, de la joie, pédagogue pour aider (voire couver) les contractuels en difficulté. Un problème, n’importe lequel ? Marie-Noëlle était là et avait toujours la solution ! » ; « une super secrétaire et collègue qui s’est toujours démenée pour trouver des solutions à tous les problèmes de “contractuels”. Une personne qui considère chaque membre du laboratoire comme un·e collègue quel que soit son statut. Un tempérament drôle et joyeux malgré son fort caractère (NDLA : on n’y coupe jamais…) » ; « “trouve tout”, enthousiaste pour préparer les accueils dans les colloques, les réservations des voyages et les retours de mission étaient parfois épiques : “ne pas oublier tes tickets”, combien de fois je ne l’ai pas entendu ! ». Parmi ces différents messages, il y avait aussi celui de la directrice actuelle du Craham nous précisant que « Marie-Noëlle fut une collègue très précieuse » dont elle a pu « apprécier la disponibilité et la bonne humeur, mais également sa connaissance des dossiers gestionnaires parfois si complexes et néanmoins toujours urgents.  Elle savait y parer avec efficacité ».

Les messages sur la bonne humeur – « quasi permanente » – sont pléthoriques et c’est ainsi que j’aimerais achever cette évocation. S’il devait rester une seule des facettes de Marie-Noëlle que j’aimerais retenir de ces années en commun au laboratoire, c’est bien cette bonne humeur et son caractère boute-en-train. Nous avons passé ensemble de très bons moments.

Pour terminer ce billet, je voudrais m’associer aux collègues afin de remercier Marie-Noëlle pour son travail et sa présence au Craham et lui souhaiter une bonne et heureuse retraite.

 

 


 
Micaël Allainguillaume est responsable du Pôle revues & communication du Craham, éditeur des revues Archéologie médiévale et Tabularia.
Page personnelle : https://www.craham.cnrs.fr/contact/micael-allainguillaume/
 

Comment citer cet article : Micael Allainguillaume, « Départ à la retraite de Marie-Noëlle Leroy, secrétaire-gestionnaire du Craham », dans Les Échos du Craham, 01/07/2021, [en  ligne] https://craham.hypotheses.org/3164, consulté le 26/10/2021, ISSN : 2552-3139.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search