26/9/19 Départ pour Ibadan

Ce matin, dernier check-in de mes bagages avant d’aller petit-déjeuner pour vérifier que je n’oublie rien. Cela fait un peu drôle de partir en laissant l’équipe. Après les traditionnels “au revoir” aux membres de l’hôtel et notamment à Tsilaïo la tenancière, voilà le moment de quitter l’équipe de fouille. Gros moment d’émotion au moment de les quitter, j’ai même un peu pleuré, pas tant de tristesse (euh… en fait un peu quand même je dois bien l’avouer !) que de partir en sachant que nous avions vécu là, tous ensemble, un vrai mois assez exceptionnel et intense, ce genre de moments de grâce où ensuite on peut se dire : “ah, ce que c’était bien !”. Et puis comment ne pas être touchée quand tout le monde s’évertue à vous dire que vous allez leur manquer, hein ? 😉
Bref…
Avant de partir pour Ibadan, le professeur Adissa m’a d’abord conduite au musée d’Ile Ife car il voulait ab-so-lu-ment que je vérifie les os qu’il avait trouvé dans ses précédentes fouilles. Os assez bien conservés je dois dire… mais tous de faune malheureusement (enfin, malheureusement pour l’archéo-anthropologue que je suis, un archéo-zoologue y trouverait son bonheur, c’est sûr !!). 
Ensuite vrai départ pour Ibadan avec Colin et Joseph. Route tranquille cette fois-ci même si nous nous sommes fait arrêtés une fois par des policiers sur la route (mais sans aucun souci) ; 
Arrivée à l’Ifa où j’ai pu laisser mes bagages, j’ai ensuite été conduite au Département d’Archéologie et d’Anthropologie de l’université d’Ibadan. Le professeur Adecola nous attendait et avait préparé avec ses étudiants la collection de Bénin city que j’ai ainsi pu commencer à étudier. Joseph et Colin sont repartis ensuite et me voilà seule dans un nouvel univers… Seule? En fait pas totalement puisque 5-6 étudiants sont venus soit tout le temps soit selon leur heures de cours libres (dont deux qui semblent à peu près bien s’y connaître en anthropo et qui s’y intéressent fortement) ainsi que deux ou trois enseignants pour venir voir ce que je faisais là et m’assister. Au départ, j’ai “perdu” pas mal de temps à expliquer les buts et objectifs de l’étude, mais ensuite ça a roulé et nous avons commencé l’étude. Par contre,  cela va être assez difficile je crois de tout faire en 2.5 jours seulement !!! Il va falloir que je revienne, c’est sûr !!! :-DD
Le soir, un professeur m’a reconduite à l’IFRA et j’ai pu revoir Cyrielle qui est mon hôte. Elle m’accueille chez elle dans un immense appartement à l’IITA, un peu à l’extérieur de la ville dans un grand parc réservé plutôt aux expatriés. C’est un énorme jardin tropical et c’est magnifique, propret et super bien installé. Cyrielle m’a super bien reçu et nous avons passé une très belle soirée toutes les deux (on a mangé de la salaaaaaade !!!! :-))) enfin de la verdure !!! ouh que ça fait du bien !!)  à papoter et à échanger sur nos expériences respectives (elle a longtemps vécu en Tanzanie). Nuit enfin reposante et réveil au chant des petits oiseaux ! Ah quel bonheur de ne plus entendre le moteur des générateurs !!! Le lendemain matin, je suis d’attaque pour étudier tous les os du monde !!!


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.