Animaux aquatiques et monstres des mers septentrionales. Imaginer, connaître, exploiter, de l’Antiquité à 1600

ichtya2017-carte-visiteLe Craham organise du 31 mai au 3 juin 2017 à Cerisy-la-Salle un colloque international intitulé :  Animaux aquatiques et monstres des mers septentrionales. Imaginer, connaître, exploiter, de l’Antiquité à 1600, consacré à l’histoire des poissons, monstres et mammifères aquatiques en Manche, mer du Nord, mer Baltique, mer de Norvège et Atlantique Nord).

Ce colloque est organisé par le groupe « Ichtya » du Craham, dirigé par Catherine Jacquemard et auquel participent Brigitte Gauvin, Marie-Agnès Lucas-Avenel et Thierry Buquet. Il bénéficie également de l’expertise de Benoît Clavel, archéozoologue au Muséum ­d’histoire naturelle, spécialiste de la faune aquatique. Le programme ICHTYA a pour objectif la mise en ligne d’un corpus de traités latins d’ ichtyologie, permettant d’apprécier le contenu du savoir zoologique véhiculé pendant l’Antiquité et le Moyen Âge.  Le colloque entre également en résonance avec le projet DYRIN, mené par T. Buquet, qui vise à constituer un corpus de sources relatif à la connaissance de la faune spécifique du nord de l’Europe.

Abraham Ortelius, Carte de l’Islande, Anvers, 1603.

Abraham Ortelius, Carte de l’Islande, Anvers, 1603.

Les savants de l’Antiquité ont privilégié l’étude de la faune aquatique de l’Atlantique Sud au Gange et du Nil au Rhin. Intégrant progressivement les animaux de leurs propres habitats, situés dans des zones plus septentrionales, les hommes du Moyen Âge témoignent de l’importance des animaux aquatiques dans leur quotidien et de leur volonté de décrire les espèces qu’ils connaissent par l’observation ; ils ouvrent ainsi un nouveau champ d’étude à l’ichtyologie. Le colloque s’intéressera à cette évolution des savoirs, à leur évocation dans les textes et les images, mais également à l’exploitation des ressources animales de la mer, notamment la pêche et le commerce de l’ivoire de morse.

L’étude de cette problématique sera structurée en cinq thèmes : Entre fantaisie et réalité : les créatures marines dans la littérature ; L’iconographie et ses enjeux : représenter les monstres marins à travers les siècles ;  Élaboration des savoirs. Nommer, classer, identifier ; Les produits de la mer : pêcher, consommer, transformer. Un cinquième thème sera dédié plus spécifiquement aux baleines.

Le colloque va réunir une vingtaine de chercheurs venus de France, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni, Allemagne, Portugal et USA.

Chasse à la baleine, dans André Thevet, Cosmographie universelle, 1574.

Chasse à la baleine, dans André Thevet, Cosmographie universelle, 1574.

Une conférence inaugurale de Jacqueline Leclercq-Marx (Univ. Libre de Bruxelles) évoquera les monstres anthropomorphes des mers septentrionales, dans les textes et les images. Une seconde conférence, le jeudi soir, permettra d’écouter le point de vue d’un biologiste, spécialiste du comportement animal (Ludovic Dickel, Université de Caen) à propos des poulpes, seiches et calmars, entre mythes et réalités.

Enfin, les participants pourront voir à Cerisy une exposition sur les grands dauphins en mer de la Manche, prêtée par le Groupe d’études des cétacés du Cotentin.

Les actes du colloque seront publiés en 2018 dans un numéro thématique Anthropo­zoologica, revue pluridisciplinaire dédiée à l’étude des relations homme animal, des origines à nos jours.

Liens web


Thierry Buquet (Ifpo)
Thierry Buquet est ingénieur de recherche CNRS en analyse de sources au Craham.
Page personnelle : http://www.unicaen.fr/crahm/spip.php?article927

Comment citer cet article : Thierry Buquet, « Animaux aquatiques et monstres des mers septentrionales. Imaginer, connaître, exploiter, de l’Antiquité à 1600 », dans Les Échos du Craham, 23/12/2016, [en  ligne] https://craham.hypotheses.org/267, consulté le 23/06/2017, ISSN : 2552-3139.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *