Mission au Nigéria de Cécile de Seréville-Niel

Cécile de Seréville-Niel, ingénieure de recherche en anthropologie au Craham est en mission au Nigéria pendant le mois de septembre. Elle va participer à la fouille de la cité d’Ifé, près de Lagos. Cette cité, abandonnée au XIVe siècle, avant d’être repeuplée trois siècles plus tard, intrigue les chercheurs, tant par sa richesse archéologique (têtes et bustes en laiton, bronze ou terre cuite mais aussi travail du verre) que par cette interruption brutale. L’hypothèse évoquée serait une foudroyante épidémie de peste noire pourtant jamais décrite en Afrique à l’époque médiévale.
Le travail de Cécile de Seréville-Niel va consister à fouiller les sépultures et à effectuer des prélèvements ADN dans l’objectif de peut-être y découvrir la fameuse bactérie Yersinia pestis.

Nous vous proposons de suivre son périple et l’avancée de ses recherches au jour le jour sur cette page.

Cécile de Seréville-Niel sur le départ

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.