Keiichi Nakajima, professeur invité au Craham

Keiichi Nakajima, Kamakura, 2016
(cl. L. Bourgeois)

Au mois de mars 2020, le Craham accueillera Keiichi Nakajima en tant que professeur invité. Keiichi Nakajima est professeur d’histoire médiévale japonaise à l’université Keio de Tokyo, la plus ancienne université du Japon. Sa thèse (1995) portait sur le système monétaire très original de l’époque, qui fonctionnait sans contrôle étatique grâce à des monnaies de bronze importées en masse depuis la Chine. Il poursuit depuis lors l’étude de ce thème, en particulier dans le cadre d’un programme sur l’histoire numismatique japonaise des XIe-XVIIe siècle. D’autre part, en s’appuyant sur les résultats de l’archéologie, il analyse les mutations économiques de la société japonaise, entre autres le développement de productions de masse au cours du XVe siècle. Dans le cadre d’un échange franco-japonais initié en 2013, et auquel le Craham participe, il s’intéresse à la comparaison des périodes médiévales en France et au Japon, qu’il s’agisse des centres du pouvoir ou du commerce, de la production et des échanges. Le professeur Nakajima participera aux séminaires de master 1 d’histoire de l’université Caen Normandie et donnera le 27 mars une conférence sur le thème « Archéologie du Japon, de la sédentarisation aux métropoles », avec Laurent Nespoulous (maître de conférences de civilisation japonaise, Inalco).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.