Modernité de l’antique : « Il Vantone », une variation pasolinienne

Le LASLAR et le CRAHAM (UMR CNRS 6273) ont consacré une journée d’études au texte Il Vantone di Plauto de Pier Paolo Pasolini, écrivain, poète, journaliste et réalisateur italien (1922 – 1975). Elle s’est déroulée le 14 mars à la MRSH. Responsables scientifiques : Marco Borea, Rosana Orihuela et Raphaelle Hérout.

Lorsqu’en 1961 Pasolini répond favorablement à la demande de Vittorio Gassman de traduire en italien la comédie de Plaute Miles gloriosus (Le soldat fanfaron), il réalise bien plus qu’une œuvre de traduction. Il traduit, adapte et modifie ce texte jusqu’à le faire sien. Aujourd’hui, Il Vantone di Plauto est donc bel et bien un texte de Pasolini, et pas seulement une version moderne d’un texte ancien.

C’est à ce texte, jamais traduit en français, que nous avons consacré une journée d’études, afin de réunir différentes lectures et divers regards sur ce texte résolument moderne dans l’œuvre de Pasolini : ce croisement de lectures a ainsi permis de resituer les enjeux de cette variation pasolienne du texte de Plaute.

Leopoldo Gamberale, professeur de philologie émérite de l’Université La Sapienza, spécialiste de la relation liant la comédie plautinienne à la version de Pasolini, a ouvert la journée par une réflexion d’envergure portant sur l’histoire des traductions du Vantone de Plaute en italien. Réapproprié par différents auteurs à différentes époques, ce texte s’est à maintes reprises transformé et l’histoire de ces  traductions successives éclaire la version qu’en a réalisée Pasolini.

Lire le billet et retrouver les liens des interventions en ligne sur : https://mrsh.hypotheses.org/433


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.