Post-doc : Jean-Baptiste Vincent, «De la matière première au lieu de vie : les terres cuites architecturales dans l’économie cistercienne en Europe du Nord-Ouest»

Le Craham a obtenu un contrat post-doctoral en réponse à l’appel à projet Normandie Université, Programme « Actions Thématiques Stratégiques ». Le projet « De la matière première au lieu de vie : les terres cuites architecturales dans l’ économie cistercienne en Europe du Nord-Ouest », porté par Anne Bocquet-Liénard, sera mené par Jean-Baptiste Vincent.

Jean-Baptiste Vincent
Ce projet s’appuie sur l’étude du site de production de terres cuites architecturales de Barbery (Calvados) et vise à étendre les perspectives dans un contexte géographique plus large, tout en conservant une logique thématique précise, celle de l’économie cistercienne. Les objectifs sont multiples, l’étude de ces matériaux étant susceptible de croiser d’autres problématiques historiques et archéologiques : les carreaux de pavement peuvent par exemple être utilisés en contexte funéraire, tandis que les tuiles constituent un des modes de couvrement en lien étroit avec l’architecture des bâtiments. De la sorte, les terres cuites architecturales participent à la mise en œuvre de nombreux édifices patrimoniaux. Leurs techniques de fabrication et l’organisation de cet artisanat constituent par ailleurs un patrimoine à part entière, injustement négligé du fait de sa « banalité ». L’utilisation de méthodes scientifiques innovantes permet aujourd’hui de mieux comprendre ces productions et leur utilisation massive et quotidienne dans les sociétés médiévales et modernes.
Un partenariat a été mis en place avec le LETG-Caen Géophen – UMR 6554-CNRS (Olivier Maquaire) sur la technicité des matériaux (caractéristiques, choix et gestion) et les relations des tuiliers avec leur terroir.

Jean-Baptiste Vincent
Jean-Baptiste Vincent est depuis 2014 docteur en histoire et archéologie médiévale de l’université de Rouen. Sa thèse, dirigée par Anne-Marie Flambard Héricher, intitulée « Les abbayes cisterciennes de Normandie (XIIe-XIVe siècle) : conception, organisation, évolution », est en cours de publication grâce au soutien de la fondation universitaire Flaubert et de la sous-direction de l’archéologie (ministère de la Culture et de la Communication).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *