Projet Archéomed – 50 ans d’archéologie en ligne

La revue Archéologie médiévale est éditée par CNRS Éditions et préparée entièrement au Craham. Elle compte actuellement 46 numéros (numéro 47 à paraître en décembre).

Grâce au soutien de l’institut SHS du CNRS, de CNRS Éditions, du ministère de la Culture et du Craham, le service Revue et communication du Craham travaille à la rétroconversion de la revue au format XML, en prévision de sa mise en ligne sur deux plateformes : Persée et Revues.org. Alors que les plus anciens numéros de la revue seront mis à disposition sur Persée, les numéros les plus récents seront publiés sur Revues.org avec un ensemble d’outils de recherche et de valorisation du texte.

L’objectif de cette rétroconversion est double.

D’une part, il s’agit de préparer les articles au format XML-TEI avec l’aide de la chaîne Métopes, proposée par le Pôle Document numérique de la MRSH de Caen. Les articles convertis en fichiers XML sont destinés à la mise en ligne sur Revues.org. Ils doivent être entièrement repris et structurés, dans la mesure où les textes récupérés des anciennes versions des logiciels de mise en page ne sont pas utilisables en l’état. Le même travail est effectué sur la partie « Chronique des fouilles » de la revue.

D’autre part, le deuxième objectif de cette rétroconversion est la création, en collaboration avec le Pôle numérique, d’une base de données XML regroupant plus de 10 000 notices archéologiques issues de la Chronique des fouilles depuis la création de la revue. Cette base permettra, grâce à un grand nombre d’outils de recherche et d’indexation, de consulter l’ensemble des notices de fouilles archéologiques réalisées en France depuis les années 70. Ces outils faciliteront la recherche en proposant notamment une recherche géographique par département, ville, commune ou encore une recherche thématique grâce à un travail d’indexation des notices réalisé au moment de la préparation des fichiers.

Marie-Adèle Turkovics

Depuis plusieurs mois, le service Revues et communications du Craham collabore donc avec Marie-Adèle Turkovics pour ce travail de mise en ligne. Originaire de la Manche, Marie-Adèle Turkovics a obtenu une licence de Lettres modernes à l’université de Caen Normandie. Par la suite, elle s’est spécialisée en édition avec le Master professionnel « Édition, Mémoire des textes » de Caen, qu’elle a obtenu en juillet 2015. Ce master forme les étudiants à l’ingénierie éditoriale et aux techniques propres aux métiers de l’édition. Il offre également un panorama sur le monde du livre, son histoire, sa commercialisation, sa juridiction et son esthétique.

Dans le cadre de la deuxième année de ce master, elle a effectué son stage de fin d’études aux Presses universitaires de Rennes. Elle a ensuite travaillé pendant un an pour la Fondation du Mont Saint-Michel, sur un projet de valorisation des ouvrages portant sur le Mont, son histoire et sur les pèlerinages.

Après avoir réfléchi à la structure du projet, aux divers besoins des archéologues et aux coopérations éventuelles, Marie-Adèle a débuté le travail de préparation des fichiers numériques. Son travail consiste en la transformation de fichiers qui n’existent actuellement que dans un format de mise en pages (Indesign et X-Press). Elle a participé activement, avec l’équipe de la revue, à l’enrichissement du thesaurus Pactols, utilisé pour l’indexation des notices et des articles.

Dans ce cadre, Marie-Adèle Turkovics a participé aux travaux sur la mutualisation (Pôle Document numérique, Gallia, Adlfi, Pactols) d’une notice archéologique contenant des métadonnées harmonisées et interopérables.

Prototype de base de données (Pôle Document numérique de la MRSH de Caen) des notices archéologiques de la revue Archéologie médiévale

Ce travail sur les notices de fouilles est considérable. Il s’agit non seulement de structurer le texte et de renseigner les métadonnées, mais aussi et surtout de les enrichir de clefs d’index (Pactols), grâce à un outil développé par la MRSH de Caen. Pour cela, un travail de lecture et de compréhension est nécessaire afin de déterminer les entrées d’index, qui ne sont pas toujours explicitées dans le texte. La coopération et la proximité avec les archéologues, les coordinateurs de rubriques, la direction de la revue sont quotidiennes et indispensables pour maintenir un niveau de qualité reconnu internationalement.

Nous espérons maintenant obtenir les moyens nous permettant de poursuivre la collaboration avec M.A. Turkovics pour mener à son terme ce projet, c’est-à-dire  rendre 100 % des textes accessibles en ligne pour la communauté scientifique.

 

 

Comment citer cet article : Micael Allainguillaume, « Projet Archéomed – 50 ans d’archéologie en ligne », dans Les Échos du Craham, 29/09/2017, [en  ligne] http://craham.hypotheses.org/1356, consulté le 23/11/2017, ISSN : 2552-3139.

Micaël Allainguillaume est responsable du service revues & communication du Craham, éditeur des revues Archéologie médiévale et Tabularia et rédacteur en chef du carnet de recherche Les échos du Craham.
Page personnelle : http://www.unicaen.fr/craham/spip.php?article30


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *