Éditorial de Christine Delaplace Juillet 2017

Les six premiers mois du nouveau quinquennal (2017-2021) s’achèvent et nous pouvons nous réjouir de la tenue d’un certain nombre de manifestations majeures, organisées ou coorganisées par le Craham : le IIe Congrès de l’Association pour les études Nordiques, le colloque international de Cerisy-la-Salle sur les Animaux aquatiques et monstres des mers septentrionales, le colloque annuel du groupe des paléopathologistes de langue française. Le séminaire « Éditer une source en XML/TEI » s’est prolongé par une seconde séance en janvier et fait désormais partie de la maquette d’une École Universitaire de Recherche « Édition et Document numérique » en projet commun avec la MRSH, mettant en valeur le travail et l’expertise acquise par tous les chercheurs du Craham impliqués dans les Humanités numériques. Mais nombre d’autres séminaires et journées d’études ont eu beaucoup de succès et témoignent de la vitalité des membres des trois thèmes et des deux axes de notre nouveau programme.

Les mises en ligne de la Bibliothèque virtuelle du Mont Saint Michel (en partenariat avec le Pôle document numérique de la MRSH de Caen) et du Carnet de recherche les Échos du Craham, ainsi que le passage de la revue Tabularia  sur revues.org, sont également de belles réalisations, aboutissement des fructueuses collaborations entre les historiens, les historiens des textes, les archéologues et notre service revues et communication. Enfin, saluons le beau résultat du projet de nos paléoanthropologues au concours Têtes chercheuses, arrivé second et qui sera représenté l’année prochaine. Je vous souhaite un bel été.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *